AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [3x18] Voix intérieures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

L'avez-vous aimé ??
oui
100%
 100% [ 24 ]
bof
0%
 0% [ 0 ]
non
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 24
 

AuteurMessage
Cédric
Il a une destinée
Il a une destinée


Nombre de messages : 1665
Date d'inscription : 20/02/2010


MessageSujet: Re: [3x18] Voix intérieures   Lun 01 Mar 2010, 02:42

oui thumright


épisode mené tambour battant, avec suspense et rebondissements!!
l'idée est originale. et on se rent compte que ce pouvoir de lire dans les pensées des gens doit pas être si bien que ça. ça parait marrant au début mais c'est horrible de voir toutes les pensées des gens.
bien sur l'humour est encore au rdv dans cet épisode avec les pensées des membres du scooby comme oz: "je pense donc je suis.je suis ce que je pense, si buffy pense ce que je pense elle est ce que je suis. elle est moi donc j'existe plus" lol
Revenir en haut Aller en bas
smg42
P'tit détective
Buffy's Guardian Angel
P'tit détectiveBuffy's Guardian Angel


Nombre de messages : 6647
Date d'inscription : 11/12/2009


MessageSujet: Re: [3x18] Voix intérieures   Lun 01 Mar 2010, 12:14

J'adore cet épisode, il donne lieu à des situations hilarantes
Par contre je plains Buffy pour tous ces maux de tête
Revenir en haut Aller en bas
laurie
Le pouvoir de l'amitié
Le pouvoir de l'amitié


Féminin
Age : 30
Nombre de messages : 5574
Date d'inscription : 23/02/2009


MessageSujet: Re: [3x18] Voix intérieures   Mer 21 Juil 2010, 11:05

Super épisode !
Buffy qui lie dans les pensées de ces amies trop drôle, alex qui ne pense qu'a ça , oz qui si perd un peu...
J'aime bien quand en classe elle répond bien à la question et tout le monde est stupéfait qu'elle est lu le livre
Willow en mène ces interrogatoire et qui se prend au jeu
Et surtout Giles et Joyce qui sont mal à l'aise !
On rigole bien dans cette épisode même si on font cela traite d'un sujet sérieux comme le suicide.
Revenir en haut Aller en bas
ManOn <3
Twins
Twins


Féminin
Age : 29
Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 27/05/2010


MessageSujet: Re: [3x18] Voix intérieures   Mer 21 Juil 2010, 18:33

Oh lalala cette épisode je l'adooore
Oh début c'est super mais aprés il y a de quoi péter les plombs quand même!!!
Et Oz il me fait trop rire, comme il se prend la tête ^^
Revenir en haut Aller en bas
Drusilla W.
# P'tit détective #
Rock N'R'Oz
# P'tit détective #Rock N'R'Oz


Féminin
Age : 24
Nombre de messages : 7239
Date d'inscription : 22/08/2011


MessageSujet: Re: [3x18] Voix intérieures   Sam 24 Sep 2011, 12:48

J'ai voté oui, non pas pour l'intrigue que je trouve un peu banale, mais pour les pensées des personnages, qui sont juste superbes! Celles d'Alex me font rire à chaque fois!
Revenir en haut Aller en bas
http://livroscope.blogspot.fr
Miss Kitty
Out of this World
Out of this World


Féminin
Age : 26
Nombre de messages : 2010
Date d'inscription : 01/06/2009


MessageSujet: Re: [3x18] Voix intérieures   Lun 28 Mai 2012, 01:39

J'aime énormément cet épisode.

La manière dont il aborde les malheurs adolescents de cette période, l'insouciance de certains, les problèmes des autres... avec cas échéant des situations aussi graves que pour Jonathan, m'intéresse particulièrement. Je reproche à l'épisode d'avoir cependant parfois été un peu cliché sous certains aspects (comme avec Nancy l'intello), même si le fait qu'ils aient peut-être simplement voulu jouer sur l'humour est une raison défendable et caractéristique propre à la série (désir de ne pas toujours se prendre au sérieux). Néanmoins, il y avait des choses intéressantes à ce niveau, mais plus axées sur le Scooby.

Jonathan

Forcément, il a son intérêt dans cet épisode (je crois qu'à différents degrés, on peut tous se reconnaître en certains aspects de sa personne, il est Mr. Tout Le Monde), mais je pense qu'il en a encore plus quand on connaît son évolution future. Pas un mauvais gars, il est juste en quête d'amour et reconnaissance. "Superstar" sera un découlement intéressant, sans parler de l'entièreté de la saison 6 et son intégration au Trio, pour finir sur la saison 7 et "Conversation with dead people" où on le retrouve finalement grandi et en paix avec lui-même. Triste de se dire qu'il mourra au moment où sa vie commençait à prendre un sens à ses yeux. Parti d'un presque-suicide, ça donne une matière intéressante à moudre, et je suis contente qu'ils l'aient exploité de cette façon.

Ici, on le voit d'abord comme un élève parmis les autres, peut-être un peu à l'ouest, puis on réalise qu'il y avait largement plus de peine cachée derrière.

Coup de coeur pour la scène dans la tour, le discours de Buffy à Jonathan est particulièrement fort. Ce que j'ai particulièrement aimé ici, c'est que dans une démarche finalement très auto-centrée, Jonathan avait tendance à penser (comme beaucoup d'ados à cette période) que 'les autres' passaient leur temps à se moquer de lui. Dans une période où on se construit, on prête énormément d'attention au regard des autres, on se définit beaucoup par rapport à certains standards et certaines normes, chose dont on finit par s'émanciper un jour une fois adultes. Or, finalement, comme Buffy le dit (et ça peut paraître blessant, mais c'est finalement très vrai et une chose très juste à lui faire remarquer), personne ne pense à lui ou ne se préoccupe de lui au final. Ils sont tous trop accaparés par leurs propres problèmes. J'aime que l'intrigue de l'épisode sur la télépathie devienne prétexte à développer cet aspect là de la vie au lycée. Et cet épisode m'a fait également réaliser combien Buffy peut être la série idéale pour ceux qui traversent l'adolescence, et ne voient peut-être pas forcément les choses toujours au-delà de ce qu'elles leur apparaissent, ne relativisent peut-être pas assez la pression du regard extérieur...

Les moments drôles

L'humour est sinon particulièrement présent dans cet épisode. En même temps, un épisode où Buffy entend les pensées, on pouvait pas espérer moins, lol. Il y a plein de moments géniaux, mais je retiens :

-"I'm a funny guy", dixit Angel, avec une tête d'enterremment. C'était un bon moyen de tourner un peu en dérision son côté grand ténébreux stoïque Razz

-Alex qui descend un basketteur parce qu'il "fait son beau", mais dès lors qu'il le salue et dit son nom : "He said my name! He knows my name! " lol!

-Buffy qui entend les pensées de Wesley au sujet de Cordélia. "Je suis pervers, que je suis pervers", haha !

-La critique de Giles sur les chaussures de Buffy : "Si un magazine de mode le lui disait, elle porterait des chaussures en peau de chat", j'adore Razz

-Les pensées de Joyce qui, pas moins que les autres, cherche à éviter Buffy. Mais alors PRICELESS le moment où Buffy réalise que sa mère a couché avec Giles, deux fois et sur une voiture de police. J'adore ce passage !

-Alex qui ne pense qu'au sexe et aux filles.

-Oz et ses réflexions qui sont finalement très, très lui, sur le "Je pense donc je suis".

-Cordélia, très elle-même dans cet épisode ! Comme quand elle réagit vivement au fait qu'il n'y a jamais aucun mots de félicitations adressés au Pom-Pom Girl, alors qu'elle vient de lire une lettre franchement incrimminante à l'égard de Jonathan. Ou encore quand elle va voir le prof et lui demande "Hey Mr. Beech, are you planning on killing people tomorrow ?", j'étais morte de rire Razz Cet épisode nous montre également que Cordélia est probablement la personne la plus franche et authentique qui soit. Elle n'a pas d'arrière pensée, tout ce qu'elle pense, elle le ressort exactement tel quel. Elle prend pas de gants, pas de reformulations. Ca me renvoie un peu au fait que finalement, Cordélia est une fille beaucoup plus innocente qu'il n'y paraît dans ses manières d'être. Elle peut être méchante, sans nécessairemment réaliser les conséquences ou la portée de ce qu'elle dit quelque part. Partant de là, l'exploitation de son personnage dans ATS sera franchement intéressante.

-La scène entre Alex et Larry ! Non seulement elle est drôle, mais elle est surtout particulièrement annonciatrice d'une storyline gay, quand tu connais la suite. Après avoir abordé le sujet avec Willow, de manière très claire, dans l'épisode où elle rencontre son double maléfique, ils font de même avec Alex, même si de manière moins prononcée. C'est là qu'on voit qu'ils ont hésité entre Alex et Willow avant d'arrêter leur choix ^^ Bref, ce qui m'a beaucoup fait rire, c'est le fait que Larry pense Alex gay et lui propose d'en parler à Freddy Iverson pour écrire un éditorial de bon goût dans le journal du lycée, lol. Et j'ai beaucoup apprécié qu'on montre Larry si à l'aise avec son homosexualité maintenant qu'il était sorti du placard, ça renvoie un message positif je trouve. Et haha pour le fait qu'il dise que c'est même sa grand-mère qui lui trouve ses rencards maintenant.

-Giles qui suggère à Buffy d'aller au bal avec Jonathan, que ce serait bon pour son amour propre : "Et puis quoi encore ? Je suis quoi moi ? Sainte Buffy ?" lol! Et bim, la réflexion sur la taille aussi Razz

-La scène finale, quand Giles se prend l'arbre après que Buffy lui ait parlé du fait qu'il ait couché avec sa mère, au détour d'une phrase sarcastique Razz


Buffy

Ma pauvre Buffy a dû se sentir bien seule dans cet épisode. Ce qui apparaissait comme un don finit en malédiction, d'abord parce que ça finit par la blesser 'psychiquement' , mais aussi parce que c'est un facteur plus isolant que jamais. On comprend que la personne infectée avant elle ait fini reclue et isolée du monde.

Dans un premier temps, ils ont beaucoup joué sur l'humour avec la nouvelle situation, comme au moment où elle réalise qu'elle entend les pensées. J'adore les passages où elle écoute les pensées des autres, et semble appréciative lorsqu'un mec complimente son physique (enfin, jusqu'à ce que ça vire un peu trop inapproprié pour elle, lol). Il y a évidemment tous les passages avec le Scooby, Giles, Wesley, sa propre mère... (je retiens notamment que ce que Willow pense à un moment donné en classe : "Buffy a lu le bouquin... Buffy a *compris* le bouquin !", je sais pas trop comment Buffy était supposée le prendre lol ). Et j'adore également la manière dont elle en profite pour jouer la bonne élève en grillant Nancy à tous les niveaux, lol. Son petit air fier n'a pas de prix Razz

J'ai aussi adoré ses réactions quand Giles lui annonce qu'il est possible qu'elle ait été infectée par le démon. "Infect ? Giles ! INFECT ????!", bwhahaha Razz

Mais au final, au-delà de l'humour, cet épisode aura eu un certain impact et apport pour elle, et le regard qu'elle pose sur les gens. C'est ce qui l'aura conduite à faire un discours plein de bon sens, lui permettant d'atteindre Jonathan exactement où il le fallait. Buffy n'est pas tellement demandeuse, ni besoigneuse (ça se dit ça ? Razz ) de la reconnaissance de ses camarades (pas comme Jonathan ou d'autres peuvent l'être), mais ça aura quand même eu le mérite d'être enrichissant pour elle.

On voit également qu'elle est parfois très en marge de ses amis, assez esseulée. Quand le Scooby se rend au match de basket, Buffy, elle, patrouille. Je me rappelais pas que cet épisode mettait l'accent là dessus de cette manière là. On retrouve cet élément plusieurs fois.

Sinon, cet épisode est grandement porté sur ses insécurités, notamment vis-à-vis d'Angel et ce qui s'est passé avec Faith. Ca prend pas mal de place. Dès lors qu'ils abordent Othello en classe, avec le côté sombre en chacun de nous qui nous fait, en gros, douter de l'amour que les gens nous portent, et nous pousse à nous retourner contre eux, Buffy fait direct le lien avec Angel (ça permet une jolie transition d'une scène à l'autre ^^). On voyait déjà lors de la scène dans la ruelle qu'elle l'avait toujours mauvaise à ce niveau, elle insérait Faith dans la conversation dès qu'elle le pouvait. Mais alors, aller voir Angel en espérant pouvoir capter ses pensées, ouh, mesquin ça ^^ Razz Comme lui disait Willow au début de l'épisode, elle pouvait simplement le lui demander, mais évidemment, Buffy étant Buffy, les insécurités priment, et on ne sait pas toujours ce que les gens peuvent réellement penser ou ressentir, ce qui se défend du coup (hellowww, "confiance" devrait être le maître mot ^^). Le procédé en lui-même reste gentiment limite. La communication n'étant pas réellement leur fort, tous les moyens dérivés sont bons. Manque de bol pour Buffy, comme pour les miroirs, les pensées des vampires ne se reflètent pas Razz "Si tu veux savoir ce que j'ai ressenti pour Faith, tu n'as qu'à me le demander", et toc ! ^^

Mais j'aime la manière dont ils jouent toujours sur cet aspect du personnage de Buffy : pleine d'insécurités et craintive que les gens l'abandonnent ou ne l'aiment pas. Tout ceci est évidemment en lien direct avec ses relations avec son père, qui est le premier homme à l'avoir sérieusement "dommagée" à ce niveau (comme on le voit à plusieurs reprises, entre les déceptions et le fait qu'elle se soit crue être un fardeau à l'origine du divorce de ses parents). Le clou s'enfoncera de manière plus évidente et douloureuse quand ce sera au tour de son premier amour de faire la même chose. Partant de là, je trouve que son évolution future dans la série (à ce niveau) a été gérée de manière intéressante et vraiment intelligente, y compris dans sa relation avec Riley où elle l'a (inconsciemment) presque poussé à l'abandon quelque part. Et Spike a récolté les dommages laissés par les hommes passés avant lui.

Avec la maturité et l'expérience sont venues les barrières et protections émotionnelles. Vraiment bien foutu.

Angel

Je n'ai pas été fan d'Angel. Je l'ai trouvé trop sérieux et drama, ce qui sont certes deux caractéristiques que l'on retrouve souvent dans BTVS le concernant, mais là, je l'ai ressenti plus que d'habitude, et ça faisait franchement contraste avec Buffy, qui est généralement une jeune fille plutôt pimpante et fraîche. Très mignon en revanche quand il donne le sérum à Buffy (arracher le coeur d'un démon pour lui faire boire, quel romantisme Razz ) et lui fait un bisou sur le front, j'ai trouvé ça adorable ^^

Du reste, j'ai trouvé l'alchimie avec Buffy assez mauvaise lors de la scène dans la ruelle, ça m'a marqué. Buffy, après avoir sursauté, "I didn't see you so I should have known you were there", évidemment Razz J'ai grincé des dents pour la réplique : "I'll always be with you", sachant qu'il la quitte et la fait souffrir peu après, même si le sujet de son départ et leurs désillusions sera finalement bien amené par les épisodes suivants. La réplique sur le fait qu'il l'aimerait même si elle dégoulinait de bave était yeurk sinon, même si l'intention elle-même était gentille ^^

Je ne me rappelais pas qu'Angel évoquait brièvement son passé aussi, quand il dit qu'il avait déjà donné dans les "bads girls", mais qu'en 243 ans, il n'a finalement aimé qu'une personne (et Buffy qui demande confirmation si c'est bien elle, tsss ^^ Razz ). Néanmoins, la matière Bangel ne m'a pas captivé, je l'admets. Ca vient peut-être de mon manque d'intérêt pour la relation en elle-même, mais je trouve qu'ils disent beaucoup (trop) de belles phrases, mais dans les faits, je ne les ressens pas, ça sonne commercial ^^ (lol). Comme si on cherchait à nous en persuader sans laisser les actes/scènes parler d'elles-mêmes, j'ai horreur de ça...

D'autre part, jusqu'ici, j'ai cependant trouvé que la relation était très en adéquation avec le thème de l'adolescence et tout ce qu'il y a autour.

Sinon, ses mises en garde concernant le nouveau "don" de Buffy, qui pouvait finir en véritable malédiction, étaient finalement parfaitement justifiées. J'ai aimé qu'un parallèle soit fait avec l'immortalité, qui est elle-même un fardeau pour notre ténébreux vampire (et qui, quelque part, contribuera à la séparation Buffy/Angel qui approche ; c'est subtil, mais ça pointe dans cette direction, tout comme la scène où Buffy pénètre dans la crypte et manque à moitié de cramer Angel avant de se confondre en excuses).

[Note : le Fuffy subtext (j'essaie d'y faire attention maintenant Razz ), quand Buffy évoque Faith à Angel en disant que les "bad girls" plaisent, elle fait une petite moue ambigüe Razz ]


Le Scooby

Outre le fait qu'on fasse une entrée en plein dans les pensées de chacun (et chacun est vraiment fidèle à lui-même ^^), j'ai été particulièrement intéressée par leur prise en main de la situation lorsque Buffy finit hors-jeu et reclue. Il est intéressant de voir que Willow devient naturellement le leader, l'organisatrice et rédactrice des questions pour chacun (on voit ressortir son côté bonne élève ^^). Pas étonnant que ce soit elle qui ait pris les rennes en saison 6, lors de la mort de Buffy. Mais j'adore également la façon dont elle est encore maladroite et peu sûre à cette période, elle qui essaie d'imposer son autorité par un "Be quiet !" avant de se retrancher derrière une mimique gênée trop adorable, "I mean... it's important".

Pour le coup, quand il a s'agit de retrouver Jonathan, Alex n'a pas trop assuré, je dois avouer qu'il m'a un peu agacé dans cet épisode. Enfin, d'un autre côté, il aura sauvé des vies, vu que son amour pour la gelée lui aura permis de griller la cuisinière concernant la mort aux rats. Mais niveau sérieux, à la base, c'était très limite.

D'ailleurs, concernant Alex plus précisément, j'ai trouvé sympa qu'on le voit encore réagir possessivement quand il s'agit de Cordélia. Il n'a aucun droit sur elle, évidemment, mais dès lors qu'il s'agit de l'intérêt que lui porte Wesley, on remarque... je sais si on peut dire "jalousie" réellement, mais en tout cas, on remarque ses craintes à de multiples reprises. Là où Cordélia avance dans sa vie, et ne laisse plus le fait qu'elle ait été blessée par Alex dicter sa conduite, on se penche un peu plus sur les après de la séparation pour ce qui est d'Alex, ce qui manquait peut-être un peu jusqu'ici (et on aura une jolie conclusion à ça lors du bal de promo ♥).

Je suis aussi satisfaite qu'on ait eu les suites et retombées de l'épisode avec VampWillow, quand Percy vient voir Willow pour parler des devoirs. J'adore quand il lui dit qu'il a "presque" fini de lire le livre, et que Willow lui lance un air désapprobateur, "Percy..." Razz

Bien aimé aussi tout le foin autour de Freddy, sa fuite n'étant finalement dû qu'à la critique qu'il avait formulé dans son journal sur le groupe d'Oz Razz D'ailleurs, j'adore la réaction d'Oz : "C'est assez juste" lol!


Buffy/Giles

Rien de spécifique à souligner sur le sujet, si ce n'est que j'ai trouvé leur relation une nouvelle fois particulièrement adorable, et les attentions très paternelles de Giles à l'égard de Buffy, et le fait qu'il soit la première personne vers qui elle se tourne, sont des détails toujours aussi touchants.


Point de vue général

Un épisode avec une thématique et une storyline toutes deux intéressantes. Il a ses défauts (pas trop aimé comment les choses se sont articulées autour de la cantinière par exemple), mais au niveau des personnages et d'un point de vue général, il fait du bon travail.

Dommage qu'on n'ait pas eu Faith, si ce n'est qu'elle est présente très souvent, mais que de nom. Elle ne collait pas tellement au thème d'ensemble, donc c'est compréhensible. Mais elle manque quand même.
Revenir en haut Aller en bas
http://spuffy-and-cangel.forumactif.com/index.htm
Carlawn
It's Magic
It's Magic


Féminin
Age : 27
Nombre de messages : 1060
Date d'inscription : 14/09/2009


MessageSujet: Re: [3x18] Voix intérieures   Mar 26 Mar 2013, 16:56

J'adore cet épisode, un de mes préférés et un des plus drôles !
Entendre les pensées profondes et existentielles des ados américains est toujours passionant sourire J'adore celle d'Alex (classique chez les jeunes hommes lol ), et celle d'Oz et plus généralement les pensées des autres ados quand Buffy est dans le couloir du lycée ! J'adore la façon dont Buffy apprend que sa mère et Giles ont couché ensemble !
Mais derrière ses aspects comiques, l'épisode se concentre également sur des thèmes plus graves, comme le suicide, le manque d'estime de soi, la circulation des armes (bon là j'extrapole un peu bleh ), la solitude et l'intrusion de la vie privée (par le pouvoir de Buffy). J'ai bien aimé également quand Buffy se rend compte que Jonathan n'est pas le coupable, et quand Alex s'aperçoit que la dame de la cantine met de la mort aux rats dans les plats lol La scène finale où Giles se prend un arbre est très drôle également, j'en pouvais plus de rire lol
Revenir en haut Aller en bas
http://carlawn.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [3x18] Voix intérieures   Aujourd'hui à 18:53

Revenir en haut Aller en bas
 
[3x18] Voix intérieures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [3x18] Voix intérieures
» Episode 18 - Voix intérieures
» Villes intérieures
» Illustrations intérieures sur lesquelles on se voit mourir
» François MAILLY - Nuits intérieures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Buffy Is Not Dead :: Buffy the Vampire Slayer :: La Casa Summers :: >> Senior Year-
Sauter vers: