AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "Hell" de Lolita Pille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Videl
Potential Slayers
Potential Slayers


Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 02/09/2008


MessageSujet: "Hell" de Lolita Pille   Mer 04 Fév 2009, 13:52

Hell

Ce livre ne s'explique pas vraiment, en effet on n'y dégage rien de spécial si ce n'est l'ardeur avec laquelle la jeunesse dorée est traitée. L'auteur, Lolita Pille, n'avait que 17 ans lors de la publication de ce livre et tient aujourd'hui une rubrique dans le magazine "Femmes". Hell n'est qu'une bourgeoise de 19 ans, insouciante et incarnant la jeunesse dorée qui se laisse aller entre le sexe, les boites de nuits et la drogue. Ce qui nous attire surtout dans ce livre est le ton désinvolte, qui nous plonge facilement dans l'intrigue. Jusqu'à présent il fait parti des meilleures ventes, et d'années en années il conquit pleins d'ados...

===> Je suis une pétasse. De celles que vous ne pouvez supporter; de la pire espèce, une pétasse du XVIe, mieux habillée que la maîtresse de votre patron. Si vous êtes serveur dans un endroit branché ou vendeur dans une boutique de luxe, vous me souhaitez sans doute la mort, à moi, et à mes pareilles.
===> Je suis française et parisienne et je n'en ai que faire, je n'appartiens qu'à une seule communauté, la très cosmopolite et très controversée Gucci Prada Tribe; le monogramme est mon emblème. Je suis un peu caricaturale. Avouez que vous me prenez pour une sacrée conne en total look Gucci, sourire bleeching et cils papillonnants. Vous avez tort de me sous-estimer, ce sont des armes redoutables, c'est grâce à elles que je dénicherai plus tard un mari au moins aussi riche que papa, condition sine qua non de la poursuite de mon existence si délicieusement et exclusivement futile. Car travailler n'entre pas dans la liste de mes nombreux talents. Je me ferai entretenir et voilà. Comme mère et grand-mère avant moi. Cela dit, depuis quelques décennies, la concurrence est rude sur le marché matrimonial de grand luxe. Les bons partis sont sollicités de toute part par une armada de mannequins, de secrétaires, et autres soubrettes ambitieuses dont les dents blanches rayent le parquet et qui ne reculent devant rien pour se tailler la part du lion.


===> Vous savez, le monde est divisé en deux, il y a vous et puis il y a nous. C'est sibyllin, je vous l'accorde... Je m'explique. Vous avez une famille, un job, une voiture, un appartement que vous n'avez pas fini de payer. Embouteillages, boulot, dodo, tel est votre lot si vous avez de la chance. Métro, ANPE, insomnie car problèmes d'argent pour les moins bien lotis. Votre avenir se résume à la répétition de votre présent. Vos enfants, s'ils se débrouillent, vivront peut-être dans 50 mètres carrés de plus et recouvriront de cuir les sièges de la Safrane familiale. Vous serez fiers d'eux. Ils vous amèneront les petiots en vacances dans la maison que vous achèterez dans le sud de la France une fois retraités et à bout de forces. Vous êtes des bourgeois moyens, vous savez réparer une télé et madame fait bien la cuisine. Heureusement pour elle, sinon vous la largueriez pour la même en plus jeune, étant donné que cela fait vingt ans qu'elle vous fait le coup de la migraine. La dernière fois que vous l'avez touchée remonte au dernier match France-Italie, quand vous avez agrippé fébrilement son bras parce que la France marquait à trente sec de la fin. Vous avez quelques soucis en ce moment; vous devez réparer la machine à laver, Jennifer s'est teint les cheveux en rouge et se révèle plus adepte des piercings que du catéchisme, Kevin a adopté un accent des banlieues des plus déplaisants. Tous deux sont médiocres, et laids. Ce doit être l'hérédité.
===> A deux cents à l'heure dans les rues de Paris où il ne fait pas bon traîner quand nous sommes au volant, nous mêlons l'alcool à la beu, la beu à la coke, la coke aux ecstas, les mecs baisent des putes sans capotes et jouissent ensuite dans les copines de leurs petites sœurs, qui se font de toute manière partouzer du soir au matin. Nous sommes en plein délire, emportés dans une course effrénée de gaspillage gargantuesque, de luxe luxurieux. On prend du Prozac comme vous prenez du Doliprane, on a envie de se suicider à chaque relevé bancaire, parce que c'est vraiment honteux quand on pense qu'ailleurs, il y a des enfants qui crèvent de faim, alors qu'on s'empiffre et qu'on s'en met plein le pif. Le poids de l'injustice du monde repose sur nos frêles épaules d'ex-enfants délicats. Vous, vous en êtes victimes, mais on ne peut pas vous le reprocher. De toute façon, quoi que nous fassions, c'est honteux.
Vous voyez bien que vous aurez de quoi vous divertir, avec 4,50€ seulement.



A en croire les critiques, si Lolita Pille en connaît long sur les pétasses, il lui reste, en revanche, tout à apprendre en littérature. On lui demandait juste de nous amuser, de nous surprendre un peu, c'est ce qu'elle parfaitement fait en évoquant les dérives de notre société. Son livre si convenu, si faussement scandaleux est écrit avec une truelle en argent, pour certains elle donne un coup de pied dans les couilles de la littérature française, en gros du Harlequin relooké Gucci. Dommage qu'avec un tel prénom Lolita Pille n'ait sans doute jamais ouvert un vrai livre, surtout celui de Nabokov, elle aurait alors appris comment il a su faire d'une pauvre petite pétasse une icône de la littérature, en commençant par ces mots: «Lolita, lumière de ma vie, feu de mes reins.»
Revenir en haut Aller en bas
Esmé
Bangel Fanatic
Bangel Fanatic


Féminin
Age : 31
Nombre de messages : 4448
Date d'inscription : 29/04/2006


MessageSujet: Re: "Hell" de Lolita Pille   Dim 15 Fév 2009, 18:37

Je l'ai lu et je n'en ai pas gardé un souvenir merveilleux! Disons que c'est très...superficiel comme livre!
Revenir en haut Aller en bas
V.
Maniaco-rêveuse
Maniaco-rêveuse


Féminin
Age : 27
Nombre de messages : 2935
Date d'inscription : 14/05/2008


MessageSujet: Re: "Hell" de Lolita Pille   Dim 15 Fév 2009, 21:54

J'en ai beaucoup entendu parlé, en des termes très élogieux. Mais... jamais eu envie de le lire, chaque fois que je l'ai ouvert et que j'ai lu quelques lignes ça m'a déplu...
Revenir en haut Aller en bas
http://carnetsdornith.mmirari.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Hell" de Lolita Pille   Aujourd'hui à 18:57

Revenir en haut Aller en bas
 
"Hell" de Lolita Pille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Routes, panneaux et "custom" de brousse
» De "Retour"
» Feutres "Touch"
» "Cartogaphie" pour chez GL Pease
» Pâte à tartiner "maison"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Buffy Is Not Dead :: Entertainment Tonight :: La Magic Box :: Le coin des prophéties-
Sauter vers: